Le Despertar Version imprimable Suggérer par mail
03-06-2018
Image
Il compte à ce jour 380 enfants, adolescents et adultes répartis en groupes de 190 élèves par demi-journées en des ateliers « occupationnels » de jeux (mikkado), coloriage, artisanat (peinture sur tissu, broderie), horticulture, assistance administrative, coupe couture, mécanique bicyclette, mécanique motos. Ces 3 derniers ateliers sont toujours fréquentés de façon assidue. Celui de mécanique motos a rajouté fin de l’année dernière une nouvelle technique qui remporte un franc succès : l’installation d’un antivol électrique. Celui-ci est très demandé à Guajará, car les vols de motos à main armée dans les garages, ou dans la rue, sont de plus en plus nombreux : 5 à 6 par semaine (pour une ville de 40 000 habitants).
Deux techniques sont enseignées lors ce cours pratique :
– la pose de l’antivol infrarouge qui déclenche une alarme dès que l’on fait démarrer le moteur, lequel s’éteint de suite après ;
– la pose du même antivol que l’on dote d’un GPS électronique alertant le téléphone mobile du propriétaire et permettant de localiser la moto à quelques centaines de mètres alentour.
Prix du kit : 150 euros + 8 euros d’abonnement par mois pour le GPS.
Il est à noter que dans la ville, seuls les élèves du Despertar sont formés à cette technique.
 
< Précédent   Suivant >
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.