La Radio Educadora en modulation de fréquence Version imprimable Suggérer par mail
20-02-2016
La revue de décembre vous parlait des noces d’or de la Radio et de son attente concernant l’autorisation de passer des ondes moyennes en modulation de fréquence. Fin novembre 2015 le ministère des communications a défini les détails de cette migration prévue en avril 2016. L’occasion pour nous de mettre à jour les dernières nouvelles de la Radio et vous annoncer que les dépenses engendrées par la mise en place de ce changement, ont été prises en charge par un généreux donateur et ami de la Mission.
Image
L’équipe de la radio

La modulation de fréquence

C’est vraiment une bonne nouvelle car si la Radio peut être entendue sur internet, elle était devenue, du fait des perturbations électriques et électromagnétiques, difficilement accessible par les ondes moyennes aux communautés rurales éloignées de Guajará. Cette transformation permettra une couverture de meilleure qualité sur une distance bien plus grande (plus de 100 km) et pour un public nettement plus important grâce au récepteur FM présent sur tous les appareils.

L’équipe de la Radio

Ces changements entraînent une restructuration de l’encadrement de l’équipe de la radio. Ainsi Alberto Kloster, missionnaire laïque, prend le poste de directeur commercial. Francisco Alvez, diacre nouvellement ordonné en décembre, la direction générale de la Radio. Antonio Souza, celui de directeur de la programmation.

Son rôle

Il est bon de rappeler le rôle éducatif, social, religieux, de cette radio existant depuis 1964. Les programmes, préparés par des bénévoles, accordent une part importante aux programmes religieux tout en ayant pour objectif de promouvoir les valeurs culturelles et citoyennes. Ils sont surtout présentés par les membres de pastorales et des paroisses de la cathédrale et de Nossa Senhora Aparecida.

Voici quelques exemples des émissions les plus écoutées

La voix des peuples indigènes – Présentée par des enseignants indiens dont Eva Maria Canoé (originaire de Sagarana), vise à informer les peuples autochtones des dernières nouvelles les concernant, exposant les problèmes d’actualité, proposant des solutions adaptées, évoquant régulièrement la possibilité d’amélioration de la vie des habitants des villages et des villes.
Connexion Sans Frontière – Présentée par des Boliviens vivant au Brésil, essaie de maintenir un contact permanent entre leurs compatriotes s’étant établis au Brésil et leurs familles résidant en Bolivie. Par ce biais aussi, la radio permet de valoriser une intégration culturelle et une coexistence harmonieuse entre les deux peuples riverains juste séparés par le fleuve.
Sobriété et Paix – Animée par des membres de la pastorale de la santé, cherche à informer les toxicomanes et leurs familles sur les méthodes utilisées pour vaincre la dépendance.
Renaissance – Présentée par les membres de l’église catholique du Renouveau Charismatique, vise à promouvoir la méditation de la parole du Christ.
La voix des ruraux – Présentée par un technicien agricole et commerçant. Au-delà de la musique country de l’émission, il donne des informations sur les prix des marchandises, annonce le moment propice aux plantations, avertit des maladies en cours, conseille les produits à utiliser pour les éradiquer, indique les précautions à prendre pour manipuler les insecticides, sensibilise à la préservation de l’environnement.
Rencontre avec les communautés – Présentée par un missionnaire du Cimi Antonio Francisco, elle s’adresse aux communautés rurales isolées, en leur adressant des messages spirituels, et en les informant des dernières actualités.
Santé en bref – Présentée par Sœur Lindaura, donne des informations pour une alimentation équilibrée, pour une meilleure hygiène et conseille sur les mesures prophylactiques en cas d’épidémies.
Hé jeunesse – S’adresse aux jeunes par des thèmes adaptés à eux. Son but : les inciter à faire partie de groupes de jeunes et à s’engager dans les pastorales.
Image


Retrouvailles après 36 ans grâce à la Radio Educadora ! Famille recomposée, chacun des parents ayant refait sa vie, l’un en Bolivie, l’autre au Brésil. C’est la jeune femme (à gauche) qui a lancé un appel, par le biais de l’émission Connexion Sans Frontière pour retrouver son père, jamais connu…

 
< Précédent   Suivant >
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.