Sommaire du numéro 225 Version imprimable Suggérer par mail

Image

La page de dom Benedito

Pour l’assemblée générale de Lettre d’Amazonie, initialement prévue en juin, Dom Benedito avait préparé ce message adressé aux membres présents. Ne pouvant être là en septembre, c’est Régis Herbel (bras droit de dom Benedito), en France à ce moment-là, qui l’a lu et commenté. Certains passages ont été actualisés.

L’assemblée générale 2018

– Le rapport moral Lire le rapport… 
– L’intervention du nouveau vice-président Lire l’article… 
– Le rapport financier 2017 Lire le rapport… 

Terres indiennes  : autour de Guajará (1re partie)

Faute de documents reçus en temps voulu, nous n’avons pas souvent l’occasion de parler des villages indiens implantés dans la région de Guajará que visitent régulièrement dom Benedito et les responsables du CIMI de Guajará. L’ensemble des textes engrangés sera publié en deux ou trois temps. Nous ouvrons la première partie de ce dossier par un historique des villages situés le long du rio Guaporé, écrit par Gilles de Catheu, suivi d’un rapport rédigé par les membres du CIMI, donnant un aperçu de leur travail. Dans les numéros suivants seront publiés des détails sur certains villages. Il faut savoir que ces aires indigènes se trouvent à la fois le long des fleuves Mamoré et Guaporé, et à l’intérieur des terres (voir l’article sur le village du Lage Lettre d’Amazonie n° 219).

Terres indiennes : le travail du Cimi (pastorale des indiens)

La pastorale des Indiens, accompagnée par dom Benedito, visite régulièrement tous les villages indiens de la région de Guajará. Le rapport d’activité ci-dessous en donne un aperçu.

Un véritable chaos

La lettre n° 223 vous faisait part de l’histoire de Flaviana et Franklin arrêtés pour avoir vendu de la drogue, et qui, une fois libérés ont voulu s’en sortir, et s’en sortent. Mais combien sont-ils sans avenir, et vivant l’incarcération dans des conditions effroyables ? Voici un aperçu général sur les prisons au Brésil, qui sera suivi dans le n° 226 d’une mise au point sur celles de Guajará. Lire la suite… 

Le Noël des enfants à Aparecida

La paroisse Nossa Senhora Aparecida se trouve à quelques kilomètres du centre-ville de Guajará. Le père Sebastião en est le dynamique curé entouré d’une non moins dynamique équipe de catéchistes, animée par lui. Originaire d’Inde (État du Kérala) le père Sebastião est missionnaire à Guajara depuis 10 ans. Lire la suite… 

Le courrier des lecteurs

Lire le courrier…
 

Abonnez-vous à Lettre d'Amazonie

 
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.