Les nouvelles du diocèse
Les séminaristes Version imprimable Suggérer par mail
28-05-2017
Image
De gauche à droite : Claudinei de Lira (1 an de théologie), Henry Junior (nouveau), William Fontana (1 an de théologie), père Osmar Ferreira (recteur), Gustavo Orlandin (1 an de philosophie), Reginaldo Alves (4 ans de théologie), Atanu Saha (3 ans de théologie). Il manque sur la photo le séminariste Adriano Silva (1 an de théologie), en convalescence.
Nous remercions Dieu pour tous ceux qui aident à la formation de nos séminaristes. Nous voulons Le louer pour toute l’équipe de Lettre d’Amazonie, pour cette revue et ses généreux abonnés. Que Dieu continue de vous bénir richement chacune et chacun pour votre aide si précieuse. Nous ne savons pas si tous les sept vont être en mesure d’être prêtres, mais nous savons que tous ont besoin de beaucoup de soutien, et de prière. Alors, gardez-les dans votre prière ; aidez-les. Que Dieu, par l’intercession de Notre Dame du Seringueiro remplisse chacune et chacun des grâces nécessaires pour vivre chaque jour fraternellement. Le séjour des séminaristes à Guajará a donné lieu à des réflexions sur le thème : Marie mère des vocations, et des rencontres avec d’autres séminaristes, des jeunes de la Pastorale des Jeunes, encadrés par des religieuses, et des prêtres dont les pères Renato et Osmar.
 
Avec les jeunes des paroisses de Guajará Version imprimable Suggérer par mail
28-05-2017
Image
Une des parties récréatives.
Alors que le Brésil était en plein carnaval, nous avons organisé des rencontres avec les jeunes de plusieurs quartiers de la ville. Ici, au séminaire, et dans une ferme située à quelques kilomètres de là. Prier, méditer, jouer, se retrouver lors des célébrations, tels furent les objectifs de ces temps vécus avec eux, en présence de dom Benedito.
 
Anilson Version imprimable Suggérer par mail
25-02-2017
Image
Rencontre avec les pères Anilson (à gauche) et Osmar (à droite).
Anilson ordonné prêtre à 37 ans en novembre 2016 est originaire du Mato Grosso. Ses parents agriculteurs sont venus s’installer près de Cerejeiras quand il avait 5 ans, afin de travailler la terre et trouver une vie meilleure. Il parle de Cerejeiras comme d’une ville tranquille, sans violence, bien organisée, aux maisons coquettes, aux trottoirs entretenus où les gens se sentent responsables. Il a 6 frères et 2 sœurs engagés dans la fonction publique ou dans l’agriculture. C’est au cours de rencontres vocationnelles, de visites dans les communautés, qu’a grandi en lui le désir d’être prêtre, afin de se mettre entièrement au service de Dieu et des pauvres. Dom Geraldo l’a beaucoup accompagné dans son cheminement. Il a fait ses études à Londrinha, puis au grand séminaire de Porto Velho, et a été ordonné prêtre à Cerejeiras. Il vient d’être nommé vicaire auxiliaire de la cathédrale de Guajará et accompagnera le père Renato curé de la cathédrale. Il se réjouit de travailler en équipe diocésaine. Anilson tient à remercier tous les bienfaiteurs de Lettre d’Amazonie qui soutiennent les prêtres et les séminaristes et dit que « la seule chose à faire c’est de prier pour eux et leurs familles ».
 
Remise de diplômes au Despertar Version imprimable Suggérer par mail
25-02-2017
Image
Selon la tradition, une cérémonie de remise de diplômes a clôturé mi-décembre l’année scolaire du Despertar pour les 230 élèves ayant fréquenté les ateliers d’artisanat, d’horticulture, les cours professionnels d’assistance administrative, de mécanique motos et de couture. Voici en quels termes Sœur Fatima Garcia, directrice du Centre, a ouvert la soirée.
Je remercie d’abord Dieu qui nous a donné la grâce d’accompagner ces enfants, adolescents, ces jeunes adultes et ces mères de famille. Car par le biais des cours qu’ils ont suivis, nous espérons qu’ils pourront accéder à un monde meilleur, entrer dans le marché du travail et aider ainsi leurs familles. Je remercie le diocèse de Guajará-Mirim en les personnes de nos évêques Dom Benedito Araujo et Dom Geraldo Verdier pour leur soutien sans faille et leur attention au Centre Despertar ; les amis de Lettre d’Amazonie en la personne de notre chère Mady Huntzinger qui se donne tellement pour nous. Sans vous mes amis, il serait impossible d’accomplir une telle action en faveur de tous ces défavorisés. Ils deviendront les premières pierres de la construction de l’être humain que nous pourrons offrir à notre Dieu, puisqu’Il habite en eux. Au nom du Centre Despertar recevez mes sincères remerciements. Que 2017 soit pour nous tous une année pleine de grâce. Qu’avec la bénédiction de Dieu nous puissions chacun et chacune continuer à toujours aller à la rencontre de l’autre.
 
Renato Mendes, curé de la cathédrale Version imprimable Suggérer par mail
25-02-2017
Image
Chers amis de France, grâce à votre aide notre cathédrale vient de terminer sa restauration par une installation sonore de très grande qualité qui nous permet de mieux vivre et partager notre Foi. Que Notre Dame du Seringueiro vous bénisse tous pour tant de générosité. Recevez nos pensées chaleureuses et reconnaissantes.
 
Les cestas básicas Version imprimable Suggérer par mail
29-10-2016
Image
La distribution va se faire.
Avec le temps de l’Avent s’ouvre au Brésil, sous l’impulsion de l’Église, une campagne intitulée « solidarité de Noël » qui a pour objectif de collecter non seulement des aliments de base mais aussi des jouets à distribuer pour Noël aux familles les plus nécessiteuses. L’an dernier la communauté du Divino organisa cette campagne à Guajará et centralisa les dons reçus. En parallèle une équipe de volontaires visita les familles des quartiers défavorisés afin d’évaluer leurs besoins. Et deux jours avant Noël, 48  « paniers » étaient remplis, contenant sucre, riz, farine et aussi jouets. Le lendemain la distribution se faisait dans les faubourgs Santa Lucia, et Jardim Esmeralda, et le 24 décembre, près du dépôt d’ordures où travaillent les pauvres parmi les pauvres. Quelle joie, quelle émotion, dans le regard plein de larmes de ceux qui reçurent ce panier… Certains avaient levé les bras au Ciel en remerciement. Nous avons découvert là des familles n’ayant même pas le minimum pour qui le contenu de ce panier équivalait à un repas de fête… Il est clair qu’un panier de base ne sera pas la solution aux problèmes de ces familles ne pouvant vivre dans des conditions décentes, ni l’assistanat, mais au moins, en ces jours un regard particulier a pu être posé sur eux.
 
Un nouveau bateau-hôpital Version imprimable Suggérer par mail
29-10-2016
Image
Le gouvernement vient d’inaugurer un nouveau bateau-hôpital devant sillonner deux fois par an, le fleuve de Guajará-Mirim jusqu’à Pimenteiras afin de visiter les riverains, isolés de tout poste de santé et de l’hôpital. Il aurait à son bord 36 personnes employées par le gouvernement. Il est à souhaiter qu’il puisse remplir sa fonction et continuera à la remplir après les élections…
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.