Sommaire du numéro 189 Version imprimable Suggérer par mail
12-11-2009

Image
Le Brésil a besoin de protéger l’Amazonie

L’Amazonie couvre 5 % de la surface terrestre du globe et abrite 20 % des réserves mondiales d’eau douce. On y trouve 30 % de la biodiversité mondiale. Autant de raisons – et la liste pourrait être allongée facilement – d’être inquiet pour son avenir lorsque, comme Frei Betto, on est informé des destructions et pillages qui continuent à s’y dérouler. Cet article, publié dans Adital par Dial, cherche lui aussi à tirer la sonnette d’alarme. Lire la suite...


Les aider à préparer l’avenir

Autour de Guajará, c’est sur 50 km que s’étend maintenant la zone rurale. Pour se déplacer en ville comme à la campagne, le moyen de locomotion le plus utilisé, car le plus économique et le plus sûr pour affronter la pluie, la boue, les pistes, les routes en mauvais état, est indéniablement la moto.


Poésie : Guajará-Mirim

Un souffle de poésie pour rêver d’ailleurs… Guajará, vue par le regard d’un écrivain brésilien, originaire du Rondônia, Yedda Pinheiro Borzacov, fille spirituelle de Dom Rey, et grande amie de la Mission.


Témoignage : Vu, vécu, reçu

En avril dernier, l’Abbé Christian Dutreuilh organisait un voyage au Brésil pour son évêque Monseigneur Mouïsse et un groupe de leurs amis, dont Isabelle Reboul qui nous livre ici ses impressions.


Abonnez-vous à Lettre d'Amazonie

 
< Précédent   Suivant >
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.