Sommaire du numéro 193 Version imprimable Suggérer par mail
21-11-2010

Image
« J’ai vu » Guajará-Mirim !

Image
Parmi les milliers de lecteurs de Lettre d’Amazonie, certains ont eu la grâce d’un « pèlerinage » en la lointaine Mission de Guajará-Mirim. Comme annoncé dans le précédent numéro de cette revue missionnaire, en juillet dernier, je suis donc allé là-bas… et j’ai vu !
Jean-Yves Riocreux, évêque de Pontoise

 

Le barrage de Jirau

Il y a six ans, une panne électrique gigantesque affectait tout le Brésil, paralysant la ville de São Paulo (20 millions d’habitants), engendrant une véritable catastrophe économique. Le gouvernement chercha alors en urgence à éviter la reproduction d’un tel colapsus. Furent étudiés les moyens de produire en suffisance l’énergie dont ce pays, 8e économie du monde, a cruellement besoin. La demande croît de 5 % par an, en fait, parallèlement au PIB (+ 7 % en 2010). Ce sont les grands fleuves d’Amazonie avec leurs cataractes et la violence du courant résultant en aval, qui allaient fournir le nécessaire : entre autres dans le Rondônia les chutes de Santo Antonio tout près de Porto-Velho (capitale de l’État), et les rapides de Jirau 100 km plus au Sud, (à 200 km de Guajará-Mirim). L’énergie d’origine hydraulique joue en effet un rôle majeur au Brésil, puisqu’elle fournit plus de 90 % des besoins en électricité du pays. Lire la suite...


Mieux qu’ici, il n’y a que le ciel !

La Maison des Anciens est née en 1970 grâce à la Société de Saint Vincent de Paul, sous l’impulsion de son président le senhor Tenente Cruz et avec l’appui de Dom Rey. Lire la suite...


Les échos d’une assemblée générale vivante

Le 9 septembre dernier l’Assemblée Générale de Lettre d’Amazonie s’est réunie en un lieu nouveau, encore qu’amical et bien connu du Père Sylvain, le « Relais du Pont Neuf ».

Abonnez-vous à Lettre d'Amazonie

 
< Précédent   Suivant >
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.