Sommaire du numéro 194 Version imprimable Suggérer par mail
25-02-2011

Image
Plus de 50 ans

Le 3 octobre 1960, le Père Sylvain Dourel quitta définitivement son Tarn natal, pour « monter » à la capitale.


Une dynamique du provisoire

Après 15 années de « bons et loyaux services » dans la paroisse de Costa-Marques, le père Jean Picard est donc définitivement revenu en France. Nous avons souvent publié des extraits de ses lettres écrites de là-bas. Voici un texte sollicité par l’Abbé Christian Dutreuilh peu avant son retour au pays et qui fut publié dans le bulletin diocésain de Périgueux.


Le barrage de Jirau

Le complexe des deux barrages sur le fleuve Madeira (Santo Antonio et Jirau) est actuellement le plus grand chantier du Brésil. Nous avons longuement parlé de Jirau dans la Lettre 193. Un an a passé depuis la visite faite en décembre 2009. Nous y sommes retournés peu après mon arrivée à Guajará fin décembre 2010.


À la rencontre des indiens Chiquitanos de Bolivie

Le père Gérard a eu l’occasion d’aller à la rencontre des Indiens chiquitanos grâce à un voyage organisé par l’Association « Les Toucans » qui, depuis 1997, sur l’initiative du regretté Père Gabriel Pellegrino, aide à la formation des séminaristes et des jeunes prêtres du Diocèse. Participèrent à ce périple les Pères Edmilson, Jorge, et Manoël nouvellement ordonné. L’Abbé Christian Dutreuillh, accompagné du père Picard et des organistes Francis Chapelet et Uriel Valadeau se rendirent eux aussi auprès des Chiquitanos. Le récit de Francis Chapelet suit celui du père Gérard.

Trois semaines de vagabondage

Francis Chapelet, organiste de renom, visita l’an dernier une partie du diocèse de Guajará, en compagnie d’Uriel Valadeau, organiste également, du père Picard alors encore à Costa Marques et de l’Abbé Christian Dutreuilh. Ils allèrent eux aussi dans des réductions jésuites chiquitanos boliviennes où Francis Chapelet a fait sauver de l’oubli et restaurer de nombreux instruments, dont des orgues… Francis chapelet a eu la gentillesse de nous mettre par écrit un compte rendu de son voyage brésilo-bolivien.

La passiflore

Plus de 150 espèces de passiflores poussent à l’état sauvage sous les Tropiques : Amérique du Sud (Pérou, Brésil), Mexique, Bahamas, Sud des États-Unis. Lire la suite...

Abonnez-vous à Lettre d'Amazonie

 
< Précédent   Suivant >
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.