Un petit bilan Version imprimable Suggérer par mail
Mady Huntzinger   
30-07-2014
La revue, les appels, l’équipe de Lettre d’Amazonie, la cotisation, le fichier…
Assemblée générale de l’Association « Lettre d’Amazonie » du 11 juin 2013.

Mady Huntzinger
Mady Huntzinger
La revue

Il y a un an je faisais part de mes préoccupations par rapport aux articles devant alimenter les quatre revues annuelles. La situation n’a guère évolué depuis. Simplement j’ai essayé de contourner la difficulté en ayant plus souvent recours au site portugais du diocèse, en sollicitant davantage Régis Herbel travaillant à l’évêché pour l’envoi de photos et de leurs légendes, en écoutant régulièrement (par internet), l’émission dominicale de Dom Benedito à la Radio Educadora afin d’y prendre les nouvelles de la semaine passée et d’entendre les projets de celle à venir.

Les appels

Les circonstances ont fait que 2 appels se sont croisés : celui pour le toit de la cathédrale et celui pour les inondations. Nous renouvellerons les 2. Plus tard, nous aiderons davantage le Despertar et la Radio Educadora. Bien sûr, nous continuerons à soutenir les prêtres et les séminaristes.

L’équipe de Lettre d’Amazonie

Vous avez pu la voir au verso de la Lettre n° 207. Nous avions profité de la présence d’un jeune étudiant petit fils d’un ami de la Mission, venu faire un stage dans le cadre de son école, pour faire la photo. Il faut noter l’absence d’Arlette Daguet et Ginette Dourel, en vacances à ce moment-là. Mais chacune et chacun dans l’équipe du Pont de Lodi continue à apporter sa part de générosité et de dévouement au travail d’ensemble. Leurs attributions sont bien définies et personne ne chôme. Grâce à tous je puis travailler chez moi 3 semaines sur 4, car nous sommes régulièrement en contact.

La cotisation

Un petit mot pour rappeler qu’elle est individuelle (une cotisation par membre), annuelle, et permet d’assister à l’assemblée générale.

Le fichier

Le fichier est vivant et exige de régulières mises à jour (changements d’adresses, suppressions, etc.). Malgré nos efforts, des erreurs se produisent toujours. Nous nous en excusons et demandons votre indulgence. Nous travaillons à revoir le système et à simplifier le programme.

En conclusion

Aller de l’avant, et continuer à Lettre d’Amazonie aussi longtemps que le Seigneur m’en donnera la force, avec Sa grâce et votre aide à tous.
 
< Précédent   Suivant >
© Lettre d’Amazonie – 1 rue du Pont de Lodi – 75006 Paris – Tous droits réservés – Création : Caractère B.