Loué soit Dieu
27-08-2015
Voici des extraits du très beau message laissé par Osmar le matin de son retour au Brésil, après un séjour d’un mois en France.

Osmar
Temps de méditation sur un balcon alsacien.
Au revoir

Ce matin, pour clôturer mes vacances en France, j’ai concélébré deux messes et dit le chapelet pour ma famille, mes parents, mes amis et aussi aux intentions que vous tous m’avez confiées. Et c’est avec une clef d’or que je clos mon séjour.

Merci

Je suis reconnaissant, à Dieu de m’avoir appelé à être prêtre, à Dom Geraldo de m’avoir permis ce grand cadeau sacerdotal, à Dom Benedito, à l’équipe de Lettre d’Amazonie, aux religieuses et moniales, aux amis, tous ceux qui m’ont accueilli. Tous les coins de France que j’ai pu visiter, les rencontres que j’ai faites, m’ont affermi dans ma vocation et ont fait grandir ma foi. J’ai été fortifié dans mes convictions d’une nécessaire unité entre les peuples et les nations, et de l’importance de la fraternité. En découvrant l’histoire de la France, j’ai mesuré le côté éphémère de la vie et pris davantage conscience de ce qu’est l’Éternité dans le Christ. J’ai essayé de faire de ce voyage, un parcours spirituel. Et je n’ai pas oublié tous les prêtres du diocèse, les religieuses, les diacres, les séminaristes, les fonctionnaires du diocèse, de la Radio, du Despertar, tous ceux qui m’ont aidé à réaliser ce voyage (entre autres Régis), le père Renato qui a pris le relais au séminaire pendant mon absence, les responsables des communautés ; tous ceux qui m’ont accompagné par leur prière.

Merci, Merci, Merci

Que Dieu soit loué. Tout est grâce et don. J’embrasse la Mission avec encore davantage d’amour et d’humilité.
Merci beaucoup (en français dans le texte).